Doux, parfumé, délicat, le basilic est une herbe qui a tout pour plaire. En pesto, dans une salade de tomates ou même dans un cocktail, il apporte une petite note estivale à tous vos plats. Mais pour toutes les futures mamans, une question se pose : peut-on manger du basilic lorsqu’on est enceinte ? Parce que vous méritez des réponses claires et précises, nous avons décortiqué la question pour vous.

Rassurez-vous, vous pouvez manger du basilic !

Déjà, pour toutes les femmes enceintes qui ont une envie irrépressible de pesto, respirez un grand coup : oui, vous pouvez manger du basilic. Il n’y a aucune contre-indication à consommer cette herbe aromatique durant la grossesse. Bien au contraire, le basilic est une mine de bienfaits avec une richesse en vitamines et minéraux. En effet, cette plante contient de la vitamine K, de la vitamine A, du magnésium, du fer, du calcium, et même des fibres !

Par ailleurs, saviez-vous que le basilic peut aider à soulager les brûlures d’estomac ? Un mal qui touche particulièrement les femmes enceintes. Ainsi, consommer des feuilles de basilic peut être un moyen naturel et efficace pour soulager ces maux.

Attention à la façon dont vous consommez le basilic

Cependant, même si le basilic en lui-même ne pose aucun problème, il faut être attentif à la manière dont il est consommé. Par exemple, si vous avez une envie de pesto, vérifiez bien que tous les ingrédients utilisés sont sans risque pour votre bébé.

Une des principales préoccupations est la toxoplasmose, une maladie pouvant être dangereuse pour le fœtus et qui peut être transmise par des aliments mal lavés. Par conséquent, il est impératif de bien laver les feuilles de basilic avant de les consommer.

De plus, le pesto traditionnel contient du fromage, souvent du parmesan. Or, tous les fromages ne sont pas recommandés pendant la grossesse. Il est préférable d’opter pour des fromages pasteurisés.

Si vous préparez vous-même votre pesto, n’hésitez pas à remplacer les pignons de pin par des graines de basilic, riches en antioxydants et parfaitement sans risque. Et pour lier le tout, privilégiez une huile d’olive de bonne qualité.

Comment intégrer le basilic à votre alimentation de future maman ?

Pour bénéficier des avantages de manger du basilic pendant votre grossesse, vous pouvez l’incorporer de différentes manières dans votre alimentation. Il peut se consommer cru, en salade, ou légèrement cuit.

Une astuce pour ceux qui aiment le basilic mais redoutent les brûlures d’estomac : versez de l’eau bouillante sur les feuilles de basilic avant de les manger. Cette opération a pour effet d’atténuer leur acidité.

Vous pouvez aussi réaliser un pesto maison avec des ingrédients adaptés à la grossesse, comme mentionné précédemment. Ou pourquoi ne pas tenter une délicieuse soupe froide de basilic et de courgette ? Il y a mille et une façons de cuisiner le basilic.

En conclusion, mangez du basilic enceinte en toute tranquillité !

Finalement, oui, vous pouvez manger du basilic enceinte. Mais comme pour toute votre alimentation durant cette période si particulière, il est primordial d’adopter quelques précautions. Assurez-vous que les feuilles sont bien lavées, et méfiez-vous des recettes qui pourraient contenir des ingrédients à risque.

Et surtout, ne l’oubliez pas : l’alimentation de la future maman est essentielle pour le bon développement de bébé. Il est donc recommandé de privilégier les fruits et légumes frais, de varier les aliments et de s’hydrater régulièrement.

Maintenant que vous savez tout, profitez de ces neuf mois pour vous faire plaisir en cuisinant et en découvrant de nouvelles saveurs. Le basilic n’aura plus aucun secret pour vous !

A propos

Stéphanie Nanie

Stéphanie Nanie

Jeune maman de 30 ans, j'aime la cuisine et les voyages, vous trouverez sur mon blog mes recettes préférés. J'ai à coeur de partager mes aventures avec vous <3

20 recettes veggies à faire à la maison
+200 recettes
+30 recettes
+ 47 recettes