Partir en vacances ou en voyage d’affaires est toujours synonyme de plaisir, de détente et de découvertes. Cependant, il arrive que des imprévus surviennent au cours de notre périple, comme la maladie. Comment gérer cela ? De quelles solutions disposent les voyageurs pour faire face à cette situation souvent stressante ? Dans cet article, nous allons aborder le sujet du rapatriement sanitaire en cas de maladie pendant un voyage.

Réagir rapidement face à une maladie pendant un voyage

Tout d’abord, il est essentiel d’évaluer rapidement la gravité de la situation. Si la maladie est légère (rhume, maux de tête, petits bobos…), il suffit généralement de se rendre dans une pharmacie locale pour obtenir les médicaments adéquats. Par contre, si les symptômes sont plus inquiétants, il est primordial de consulter un médecin sur place. Les ambassades et les consulats peuvent fournir des contacts de professionnels de santé.

Dans tous les cas, gardez en tête qu’une consultation rapide permet souvent d’éviter une aggravation de l’état de santé.

Vérifier son contrat d’assurance voyage

Avant de partir, il convient de vérifier les conditions de son assurance voyage. En effet, certaines compagnies proposent des contrats incluant la prise en charge des frais médicaux lors d’un voyage. Il est également possible de souscrire à une assurance spécifique pour la durée du séjour. Dans ce cas, il est nécessaire de bien vérifier les garanties et les plafonds de remboursement avant de partir.

Le rapatriement sanitaire : l’ultime recours en cas de maladie grave

Lorsqu’une maladie survient pendant un voyage et que les structures médicales locales ne permettent pas d’apporter les soins nécessaires, bénéficier d’un rapatriement sanitaire peut être envisagé. Il s’agit d’un transfert médicalisé qui permet au patient de rentrer dans son pays d’origine pour y recevoir des soins adaptés.

Quand envisager un rapatriement sanitaire ?

Le rapatriement sanitaire est principalement réservé aux cas où la prise en charge du patient sur place n’est pas suffisante ou si celui-ci nécessite un plateau technique particulier. Dans certains cas, la distance géographique ou les délais de prise en charge peuvent aussi justifier un rapatriement rapide.

Les démarches préalables à un rapatriement sanitaire

Afin de mettre en œuvre un rapatriement sanitaire, plusieurs étapes doivent être suivies :

  1. Contactez votre assurance pour vérifier les conditions de prise en charge et les modalités de rapatriement. Attention, certaines assurances refusent de prendre en charge ce type de prestation si vous êtes déjà hospitalisé.
  2. Faites établir un certificat médical par le médecin traitant attestant de la nécessité du rapatriement et des soins à prodiguer en urgence.
  3. Transmettez ces documents à votre assurance qui se chargera de contacter les services médicaux compétents pour organiser le rapatriement sanitaire.

Les solutions de rapatriement sanitaire : AEROAFFAIRES, un acteur majeur dans ce domaine

AEROAFFAIRES est une entreprise spécialisée dans l’affrètement d’avions sanitaires pour le transport de patients. Cette société intervient tant au niveau national qu’international et propose ses services aux particuliers, aux professionnels de santé, aux assurances et aux organisations internationales.

Incluant un personnel qualifié et expérimenté (médecins, infirmiers…), AEROAFFAIRES met à disposition des avions équipés spécifiquement pour assurer la sécurité et le confort des patients durant le trajet.

Des alternatives au rapatriement sanitaire

Dans certaines situations, il est possible d’envisager une prise en charge à domicile, notamment grâce à la présence de médecins et d’infirmières parlant votre langue, ou encore via l’envoi d’un médecin faisant partie d’une organisation internationale de coopération médicale. Ces derniers peuvent fournir des conseils sur les soins à apporter et éventuellement orienter vers un spécialiste local. Toutefois, cette solution dépend de la gravité de l’état de santé du patient et du traitement médical nécessitant une prise en charge immédiate.

Comment prévenir les maladies en voyage ?

Afin de réduire les risques de maladies en voyage, il est indispensable de prendre certaines précautions avant et pendant le séjour. Voici quelques recommandations :

  • Consulter un médecin ou un centre de vaccinations internationales pour connaître les vaccins obligatoires et/ou recommandés dans le pays de destination.
  • Souscrire à une assurance voyage comportant une couverture médicale adaptée à la destination et aux activités prévues.
  • Emporter une trousse de premiers secours comprenant des médicaments de base (antidouleurs, antidiarrhéiques…) ainsi que des produits d’hygiène personnelle (savon, gel hydroalcoolique…).
  • Respecter les règles d’hygiène alimentaire : manger dans des lieux propres, éviter les crudités, bien cuire les aliments, ne pas boire l’eau du robinet…
  • Se protéger des insectes vecteurs de maladies, notamment en utilisant des répulsifs et des vêtements couvrants, voire des moustiquaires imprégnées lors des nuits passées à l’extérieur.

En résumé, gérer une maladie durant un voyage passe par la prévention avant et pendant le séjour, une réaction rapide face aux symptômes inquiétants et, dans le pire des cas, une bonne connaissance des solutions disponibles pour assurer un rapatriement sanitaire optimal.

A propos

Stéphanie Nanie

Stéphanie Nanie

Jeune maman de 30 ans, j'aime la cuisine et les voyages, vous trouverez sur mon blog mes recettes préférés. J'ai à coeur de partager mes aventures avec vous <3

20 recettes veggies à faire à la maison
+200 recettes
+30 recettes
+ 47 recettes