Vous cherchez des informations sur le yoga ashtanga ? Quelles sont ses racines ? En quoi consiste exactement le travail en classe du yoga ashtanga ? Ai-je besoin d’un tapis particulier pour pratiquer le yoga ashtanga ? Dans cet article, je vais essayer d’apporter les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur ce type de yoga.

Le yoga ashtanga : un yoga spirituel ?

Je pense souvent à l’espace que le yoga occupe dans la vie quotidienne en Inde. Quelles sont les raisons pour lesquelles nous avons réduit le yoga à un sport alors qu’il est si spirituel en Inde ? Que peut me dire un Indien sur la véritable signification du yoga ?

L’Ashtanga Yoga est certainement le type de yoga le plus souvent désigné comme une pratique de remise en forme. Renforcer ses muscles abdominaux, défier ses propres limites, être discipliné… À première vue, il est difficile de croire que ce type de yoga a un aspect spirituel plus profond.

Si vous pratiquez l’Ashtanga Yoga, vous devrez relever des défis. Et vous découvrirez que c’est seulement lorsque vous êtes patient avec vous-même que vous pouvez vous améliorer. Vous vivrez des états de conscience accrue dans lesquels votre corps ne fonctionnera plus comme un instrument que l’on déplace d’une pièce à l’autre.

Lorsque vous vous déplacerez, votre esprit pourra se concentrer sur l’ici et maintenant. Et vous atteindrez un état de concentration étonnante. Mais qui peut discerner ce qui se passe derrière le yoga ashtanga, entre les gouttes de sueur, les respirations haletantes et les postures déroutantes ?

Pour en savoir plus, découvrons les motivations qui animent cet exercice énergétique et physique …..

Quelles sont les racines de l’Ashtanga Yoga ?

pratique de ashtanga yoga

L’Ashtanga Yoga est un style de yoga traditionnel dont l’origine remonte à Shri K Pattabhi Jois.

Pattabhi Jois est né en 1915 dans un village indien du district de Hassan. Pendant plusieurs années, le yogi a été le disciple de Krishnamacharya, qui est considéré comme le pionnier du yoga moderne car il a largement contribué au développement du yoga postural. Après avoir reçu ses instructions, Pattabhi Jois a ouvert son propre studio de yoga, l’Ashtanga Yoga Research Institute, situé à Mysore, en Inde. C’est là qu’il a développé l’Ashtanga Yoga.

À partir de ce moment, des étudiants sont venus du monde entier pour s’initier à ce type de yoga, en particulier dans les années 1960. Cela a contribué à la diffusion du concept d’Ashtanga Yoga dans le monde entier. Pattabhi Jois est décédé en 2009, mais ce type de yoga continue d’évoluer. Cela est dû aux professeurs qu’il a formés en Inde et aux séminaires internationaux qu’il a organisés tout au long de sa vie. Son petit-fils, Sharath Chandra Rangaswamy, a repris la direction de son école à Mysore.

Une citation de Patthabi Jois :

« Le yoga n’est pas physique ; (…) il pourrait, évidemment, être utilisé comme un exercice pour l’extérieur ; cependant, ce n’est pas son but principal. Le yoga peut pénétrer profondément dans l’âme d’une personne. S’il est pratiqué de manière correcte, sur une longue période, le système nerveux est nettoyé, et avec lui l’esprit.

Qu’est-ce que l’Ashtanga yoga ?

ashtanga yoga

L’Ashtanga est un type de yoga actif qui est une forme dynamique. Pour le définir, on pourrait dire que son caractère unique repose sur trois piliers :

  • des séquences de différentes postures Nous parlons de séquences d’Ashtanga.
  • une synchronisation entre la respiration et le mouvement, connue sous le nom de Vinyasa
  • Une technique de respiration spécifique appelée Ujjay qui se traduit par  » respiration victorieuse « .

Vinyasa, l’un des fondements de l’Ashtanga Yoga.

Selon Pattabhi Jois, la caractéristique la plus distinctive de l’Ashtanga Yoga est le Vinyasa. Il n’est pas rare d’appeler ce yoga Ashtanga-Vinyasa-Yoga. Mais ce style de yoga est différent du Vinyasa Yoga, vous comprendrez mieux pourquoi ici.

Le Vinyasa est la coordination de la respiration et des mouvements du corps. Pour Jois, chaque posture de yoga est liée à l’utilisation d’une respiration spécifique (expiration ou inspiration,). La respiration peut aider à prévenir les blessures pendant les poses. Elle permet également de faire circuler l’énergie dans le corps et aide l’élève à reprendre conscience de tout son corps.

style de yoga ujjai

Respiration à travers Asthanga : Ujjay

La méthode de respiration utilisée pendant l’Ashtanga yoga est appelée la respiration Ujjay ou Ujjayi. Elle se caractérise par un son sinistre au moment de l’expiration, qui ressemble au bruit des vagues.

Voulez-vous l’essayer d’abord ? Alors mettez-vous à l’aise et respirez normalement. Libérez toutes les tensions qui se trouvent dans votre corps à chaque expiration. Ensuite, vous pouvez respirer par le nez en gardant la bouche fermée. C’est ainsi que se pratiquent l’Ashtanga ainsi que le Vinyasa Yoga, en respirant uniquement par le nez. Ensuite, placez votre langue au fond de votre bouche comme si vous la tiriez vers l’arrière. Cela créera une tension à l’arrière de la gorge et le son sera libéré lorsque vous expirerez. Essayez de garder la position de votre langue pendant l’expiration et l’inspiration. Vous savez maintenant que vous pratiquez Ujjay.

Si vous avez des difficultés ou si vous n’êtes pas certain d’avoir compris, je vous suggère de regarder cette vidéo d’instruction ou de demander des explications à votre professeur de yoga lors de votre prochain cours.

Il est évident que cette respiration est destinée à réchauffer rapidement le corps, de manière à provoquer la transpiration. Cela permet de nettoyer le corps, le système nerveux et d’aider à construire une énergie positive. Elle permet également au pratiquant d’avoir une perspective intérieure de son corps.

Selon Pattabhi Jois, cette respiration permet aux pratiquants expérimentés de ressentir le flux d’énergie à travers leur sp ine. Cependant, cette conscience du prana (énergie) nécessitera de nombreuses années d’entraînement. En outre, cette respiration permet d’atteindre une plus grande concentration en cours.

La série Ashtanga

yoga ashtanga

Ce type de yoga se distingue de tous les autres par le fait qu’il s’agit d’une catégorisation à suivre. En effet, l’Ashtanga Yoga est composé de six séries de poses qui doivent être exécutées les unes après les autres dans un ordre précis. Les séries sont de difficulté croissante. Par conséquent, les étudiants se concentreront toujours sur la première série avant de passer à la suivante. À partir de la troisième et dernière série de l’Ashtanga, les poses semblent impossibles à réaliser pour un être humain moyen. C’est ce qui rend cette pratique si attrayante.

Chaque série comprend environ 80 poses spécifiques que l’on exécute dans un ordre précis.

Par exemple, la première série d’Ashtanga commence par cinq salutations au soleil A, puis cinq salutations au soleil B. Traditionnellement, nous ne devons pas passer à la posture ou à la série suivante avant d’avoir pris toutes les postures précédentes et d’avoir conservé un alignement correct. Par conséquent, il incombe à l’instructeur d’établir quand il est approprié de passer à l’étape suivante.

Trouvez-vous cela un peu exténuant ? Mais c’est un aspect fondamental du yoga : le plus important n’est pas l’objectif final (terminer toutes les séquences) mais la méthode. Vous serez ravi de vous voir grandir au fil des mois de pratique. Au fur et à mesure de votre progression, vous serez en mesure d’effectuer le premier exercice avec plus de confort, un meilleur équilibre et un alignement plus précis. La position sera la même mais chaque jour, vous la vivrez d’une manière unique.

L’ensemble des cours d’Ashtanga est construit de la même manière : salutations au soleil, poses debout, inversions assises, et la relaxation finale dans le shavasana.

Les avantages de l’Ashtanga Yoga

L’ashtanga yoga est particulièrement exigeant sur le plan physique car les postures sont synchronisées les unes après les autres à une vitesse très constante. Cela peut aider à développer les muscles et à tonifier le corps, mais ce n’est évidemment pas son seul avantage. Dans l’Ashtanga, on pense que la transpiration et la respiration aident le corps à se débarrasser de ses déchets. La circulation sanguine est améliorée. Le corps se sent plus souple après l’exercice. De plus, cette pratique rigoureuse a un impact important au niveau mental qui aide à le calmer.

L’exercice régulier de l’Ashtanga Yoga permet également de décupler la concentration et la souplesse, ainsi que la force et l’équilibre. En outre, grâce à ce style de yoga, nous travaillons également la force de notre corps. Si l’on ne peut pas passer à une séquence supérieure sans maîtriser toutes les postures déjà apprises, il est nécessaire de rester dans la pratique pour créer une routine d’exercices et s’améliorer.

En parallèle de l’Ashtanga Yoga, l’adoption de techniques de méditation peut être une excellente façon d’améliorer votre équilibre de vie et de profiter pleinement des bienfaits du yoga. En fait, la méditation est souvent intégrée dans les pratiques du yoga pour améliorer la concentration et favoriser une vie paisible. Elle offre un moyen d’explorer notre esprit et d’apporter une sérénité et une tranquillité intérieure. Si vous êtes nouveau dans cette pratique ou si vous cherchez à approfondir vos connaissances, je vous recommande cet excellent guide sur comment apprendre à méditer pour une vie paisible et équilibrée. Il vous fournira des informations précieuses pour débuter ou améliorer votre pratique de la méditation.

Comment se déroule le cours d’Ashtanga yoga ?

posture salle ashtanga yoga

En général, un cours d’Ashtanga commence par le mantra (une citation que l’on prononce à haute voix et que l’on chante aussi). Ensuite, nous effectuons la séquence de poses. À la fin du cours, nous prenons le temps d’intégrer notre pratique dans un état de relaxation, puis nous terminons le cours avec le mantra de clôture.

Ce type de yoga est réputé pour sa nature dynamique. Les poses s’enchaînent avec rythme et fluidité. Ceci, tout en gardant l’accent sur la respiration.

Dans le passé, les cours d’Ashtanga yoga étaient suivis en début de journée, généralement tôt, avant de prendre un repas. Cela permet à l’esprit de se libérer des soucis qui surgissent au cours de la journée. Souvent, les pratiquants d’Ashtanga yoga pratiquent 6 jours par semaine.

Au fil des jours, vous travaillez dans un état mental et physique complètement différent. Un matin, vous êtes en pleine forme et le lendemain, vous êtes fatigué et épuisé, et le jour d’après, votre corps souffre de courbatures et de malaises… C’est une excellente occasion d’améliorer la conscience du corps et de prendre conscience de votre esprit lorsque vous êtes au milieu d’une routine aussi difficile.

Considérez-vous la pratique du yoga ashtanga comme un rituel ?

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de faire du yoga ashtanga tous les jours. Un cours hebdomadaire à la salle de sport est suffisant pour commencer.

Lorsque vous maîtriserez un peu mieux la série Ashtanga, vous pourrez participer à la séance Mysore. Il s’agit d’un type unique de cours d’Ashtanga Yoga. Lorsque vous pratiquez en Mysore, chaque élève est guidé à travers la séquence à son propre rythme, dans un silence total. Vous n’entendez que votre propre respiration et celle des autres élèves, et vous pouvez vous concentrer sur la pratique. De manière un peu déroutante, l’instructeur ne fait pas de démonstration des postures de yoga à Mysore. Il ne remplace les étudiants dans leurs postures que lorsque c’est nécessaire. C’est à eux de relier la séquence de mouvements qu’ils étudient.

En revanche, lorsque vous assistez à un cours d’Ashtanga yoga classique, l’instructeur vous donne des indications sur les différentes postures. Personnellement, j’ai assisté à des cours d’ashtanga yoga dans lesquels les postures n’étaient pas nécessairement exécutées dans l’ordre de la série, mais je doute que ce soit la norme.

Au début, j’ai eu du mal avec le yoga ashtanga parce que c ‘était beaucoup trop dur pour moi. Cependant, les cours que j’ai pu suivre m’ont aidé à transformer ma pratique. En effet, ils permettent de se concentrer pendant une longue durée sur une posture spécifique et aident à l’améliorer. On essaie d’en comprendre les différents aspects.

En fait, l’Ashtanga est une pratique dans laquelle les postures sont extrêmement spécifiques. Par exemple, on s’intéresse de près à la position des mains ou des pieds, des orteils, et même des yeux (drichti). Dans cette pratique, nous souhaitons  » fermer les postures ». Ceci est réalisé par l’alignement des articulations de la colonne vertébrale, du corps et aussi par la posture des yeux qui suivent les mouvements du corps. De plus, si le regard se concentre sur un point particulier au lieu de s’étendre sur toute la zone environnante, cela aide à détendre l’esprit.

À qui s’adresse le yoga ashtanga ?

yoga ashtanga chez soiInstagram : @themermaidyogi

L’ashtanga yoga convient mieux à ceux qui sont en bonne condition physique, car il demande beaucoup d’efforts.

Il vous permet de vivre l’expérience d’une activité physique en pratiquant le yoga. De plus, ce n’est pas nécessairement le type de yoga que les gens pratiquent au début. Mais cela ne signifie pas qu’il n’est pas possible de le pratiquer même sans rien connaître au yoga. Si c’est le type de cours que vous cherchez à suivre et que cela vous intéresse, alors prenez-le.

C’est un excellent choix pour ceux qui travaillent dans un cadre précis et qui aiment l’importance de la rigueur et de la régularité.

L’Ashtanga exige l’utilisation de la précision lors de la pratique. Chaque mouvement doit être effectué d’une manière particulière. La posture est déterminée par les yeux jusqu’au gros orteil. C’est donc une excellente méthode pour maîtriser les postures comme dans les autres types de yoga. D’un autre côté, si vous recherchez la facilité d’une routine de yoga douce mais que vous souhaitez une pratique plus détendue et relaxante, ce n’est pas le meilleur choix de yoga. Dans ce cas, on s’orientera plutôt vers le Hatha Yoga.

La base de la pratique de l’Ashtanga yoga

tapis ashtanga yoga

Le tapis que vous choisissez pour l’Ashtanga yoga déterminera votre pratique. En réalité, un tapis conçu pour l’Ashtanga yoga doit être antidérapant, confortable et réduire la transpiration. Les matériaux avec lesquels votre tapis est fabriqué doivent donc lui permettre de répondre à ces exigences. Ce tapis écologique est, par exemple, dédié à la pratique de l’Ashtanga Yoga.

Il existe deux théories sur l’épaisseur du tapis. Certains choisiront un tapis très épais pour réduire les secousses qui frappent les articulations lors des sauts, par exemple, tandis que d’autres opteront pour un tapis aussi fin que possible afin de pouvoir sentir le sol ainsi que les supports du tapis. Je préfère un tapis fin car s’il est trop lourd, il peut nuire à votre équilibre.

Ce tapis est parfait pour pratiquer l’Ashtanga Yoga, avec une épaisseur de 1,5 millimètres, il est incroyablement fin. Sa matière le rend extrêmement collant lorsque vous transpirez.

Le dernier modèle de la marque française est particulièrement bien adapté pour être utilisé en cours de yoga, son poids est particulièrement fin (1kg) et il est affixé et confortable. Un tapis idéal pour l’Ashtanga.

L’Ashtanga Yoga, une forme traditionnelle de yoga, est un système de postures enchaînées qui synchronise la respiration avec le mouvement. Ses principes se fondent sur une philosophie yoga vieille de plusieurs millénaires, qui prône l’équilibre entre le corps et l’esprit. Les bienfaits de cette pratique sont multiples, tant sur le plan physique que mental. Elle favorise la souplesse, renforce les muscles, améliore la concentration et aide à la gestion du stress. Pour comprendre ce qui distingue cette discipline d’autres formes d’exercices corporels, comme la méthode Pilates, il faut s’immerger dans l’univers du yoga et expérimenter par soi-même ses effets bénéfiques.

Raja Yoga ou Ashtanga Yoga selon Patanjali

serie ashtanga yoga

Si l’on cherche une explication de l’Ashtanga yoga, qui est une forme de yoga postural, on rencontre souvent la définition de l’Ashtanga yoga selon Patanjali. Dans ce concept, le yoga n’est pas considéré comme un exercice physique. En revanche, il s’agit d’une façon de penser la vie, à laquelle s’applique cette expression, c’est plus. On pense que le yoga est vieux de 2 000 à 3 000 ans et qu’il a été transmis à l’homme pour l’aider à oublier la douleur de ce monde. Le yoga postural est basé sur de grands principes. Il s’agit du Raja yoga, également connu sous le nom d’Ashtanga yoga. Le terme est en fait « le yoga qui a huit membres ». Le Raja yoga est décrit dans les Yoga Sutras de Patanjali. Ce livre est le premier ouvrage de philosophie du yoga.

Le but du Raja Yoga est d’atteindre l’état de libération. Pour ce faire, il existe huit principes à suivre dans la vie quotidienne d’une personne :

  • Yama : ma façon de me comporter envers les autres, qui inclut le concept d’ahimsa : la non-violence, et de satya, la vérité.
  • Niyama : ma relation avec moi-même et les autres, qui inclut l’idée de samtosa, qui se traduit par le fait que je suis content de ce que j’ai et sauca, la pureté.
  • asana : la pratique de trouver la paix dans la posture ainsi que la pratique du yoga postural
  • pranayama respiration et contrôle de l’énergie, qui consiste à respirer pour faire circuler l’énergie de la vie.
  • Pratyahara le lâcher-prise signification la première étape de la méditation
  • dharana : concentration
  • Dhyana : méditation, l’esprit n’est plus sensible aux perturbations
  • Samadhi : réalisation, l’état d’union avec le dieu du royaume intérieur (atman).

Le Raja yoga comporte donc un aspect bien plus avancé que le yoga postural. Son but est de réorienter le mental, souvent dispersé et sujet à des états changeants. Il doit être réalisé sans porter de jugement ni provoquer de conflit dans la personnalité. Il ne s’agit pas de se battre avec le mental ou de nier les pensées qui nous troublent, mais plutôt d’en prendre note. C’est la toute première étape de la méditation.

L’Ashtanga Yoga selon Pattabhi Jois et Patanjali

Vous voyez donc qu’au départ, l’Ashtanga Yoga est assez différent de l’exercice typique qu’il évoque actuellement en Occident.

Le nom qui est donné au style de yoga développé par Pattabhi Jois est parfois remis en question. La raison ? Il semble ne combiner que les huit principes de yoga que Patanjali a exposés dans le sien. Cependant, Pattabhi Jois aurait tenu à choisir cette référence particulière pour apporter un élément plus profond et plus spirituel à la pratique. Tout en reconnaissant qu’une pratique régulière du yoga pouvait aider, comme il le prétend, à atteindre le niveau d’accomplissement spirituel.

Vous disposez de tous les détails nécessaires concernant l’Ashtanga Yoga. Cependant, les informations contenues dans cet article peuvent ne pas définir avec précision l’intégralité de ce type de yoga, dont certains aspects dépassent mon entendement. Le moyen le plus efficace de vous familiariser avec l’Ashtanga Yoga est de suivre un cours. Cela vous aidera à mieux comprendre cette pratique. N’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que ce type de yoga a d’unique pour vous.

Namaste.

A propos

Stéphanie Nanie

Stéphanie Nanie

Jeune maman de 30 ans, j'aime la cuisine et les voyages, vous trouverez sur mon blog mes recettes préférés. J'ai à coeur de partager mes aventures avec vous <3

20 recettes veggies à faire à la maison
+200 recettes
+30 recettes
+ 47 recettes