Toutes les femmes, ou presque, sont touchées par la cellulite, qu’elles soient minces ou rondes. Étant donné que ce problème est répandu, il y a de plus en plus de traitements, d’appareils et de crèmes qui promettent de la réduire. Zoom sur la technique des ultrasons.

Comment fonctionnent les appareils à ultrasons sur la cellulite ?

Dans la grande tendance des appareils anti cellulite, chacun ses préférences et son avis sur leur efficacité, certains ne jurent que par les appareils de massage en palper-rouler, pendant que d’autres préfèrent les techniques d’aspiration, ou même les deux, comme ce que propose la marque Homedics.

La technologie dont nous allons parler aujourd’hui est celle des ultrasons. Le principe des ultrasons est simple, puisque ces derniers prennent directement pour cible les cellules adipeuses en détruisant la graisse qu’elles contiennent. Il y a deux techniques bien distinctes : la première est la morphosculpture, qui permet de drainer l’eau salée (qu’on aura injecté au préalable) avec la graisse. Pour la deuxième, c’est celle de la médiscuplture, qui consiste simplement à chauffer la zone, tout en envoyant des ultrasons.

En institut, ce genre de soin vous coûterait aux alentours de 300 euros par séance d’une heure, sinon vous pouvez toujours acheter un des nombreux appareils qui promettent des résultats proches de ceux des instituts à moindre frais, à l’exemple de :

  • Apaise les douleurs chroniques et les courbatures ;
  • Tonifie et rajeunit la peau ;
  • Efface l’effet peau d’orange progressivement ;
  • Combat les rides et raffermit la peau ;
  • Draine les graisses pour faire perdre du poids ;
  • Améliore la circulation du sang.

Les avantages et inconvénients des appareils à ultrasons contre la cellulite

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’utilisation des ultrasons en médecine ou en médecine esthétique est connue et reconnue depuis des dizaines d’années. L’un des grands avantages est qu’il n’y aura plus besoin d’utiliser des crèmes spécifiques riches en principes actifs. De plus, il n’y a absolument aucune douleur après la fin de la séance, mais comme cette dernière est parfois accompagnée d’injections d’eau salée, qui elles, sont parfois un peu douloureuses, il peut donc être précédé d’une application de crème anesthésiante. En plus des petites rougeurs liées aux injections, il y a d’autres aspects négatifs, à l’exemple de son inefficacité (ou presque) face à la cellulite dure et bien installée. De plus, il y a certaines contre-indications, comme c’est le cas pour les femmes enceintes, les gens qui souffrent de psoriasis ou d’eczéma, les personnes sous chimiothérapie, etc.

A propos

Stéphanie Nanie

Stéphanie Nanie

Jeune maman de 30 ans, j'aime la cuisine et les voyages, vous trouverez sur mon blog mes recettes préférés. J'ai à coeur de partager mes aventures avec vous <3

20 recettes veggies à faire à la maison
+200 recettes
+30 recettes
+ 47 recettes